dimanche 23 mars 2014

La lutte n'est pas finie au salon de manucure et de coiffure boulevard de Strasbourg !



« En France comme en Chine,
Meilleurs salaires !
Meilleures conditions de travail !
Respect des travailleurs ! »

Depuis le 10 février dernier, six employées chinoises et ivoiriennes et un jeune homme chinois d’un salon de manucure et de coiffure parisien occupent nuit et jour leur lieu de travail, avec la CGT.
 
Ils n’ont pas été payés en décembre 2013 et janvier 2014 et ne sont pas reconnus comme salariés de l’entreprise.

Leur patron, introuvable depuis le début du mouvement, ne les déclare pas, prétextant le fait qu’ils n’ont pas de papiers.

« Ces employés sont les victimes d’un système qui, en profitant de la vulnérabilité des travailleuses et travailleurs sans papiers, sans droits parce que sans titre de séjour valable, les contraint à des conditions de travail et de vie impossibles, pour le plus grand profit immédiat d’une économie souterraine et d’une partie du patronat des secteurs économiques non délocalisables », a précisé la CGT dans une déclaration commune CGT, Fédération CGT Commerce, Union Syndicale Commerce Paris, Union Locale du 10e arrondissement, Union Départementale de Paris

Le salon se situant entre le métro Château d'Eau et Gare de l'Est est ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h pour les clients et tous les jours jusqu'à 20h pour les soutiens!

N'hésitez pas à faire une manucure de soutien ou donner pour leur caisse de grève !
Soyons solidaires avec les grévistes !

video


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire